Les portraits des intervenants du Festival Lumexplore 2017: Olivier Weber

OLIVIER WEBER

Dans le cadre du Festival Lumexplore 2017, Olivier Weber présentera le film « Defi Baikal » au cinéma Eden Théâtre à La Ciotat, le vendredi 15 septembre à 14h.

Il sera suivi d’une conférence sur le handicap en condition extrême, à 15h.

Olivier Weber est écrivain, grand reporter et ancien correspondant de guerre. Président du Prix Joseph Kessel, il a été ambassadeur de France itinérant de 2008 à 2013. Ses récits de voyage, essais et romans ont été traduits dans une dizaine de langues.

Entré en journalisme après des études d’économie, d’antrhopologie et de droit international en France et aux Etats-Unis et après avoir été berger en haute montagne durant son adolescence, il part pour la Californie sur les traces de Jack London. Devenu correspondant de guerre en Afrique et au Moyen-Orient pour The Sunday Times, The Guardian et Libération, il réalise aussi des enquêtes pour Les Nouvelles littéraires et Globe. Il est ensuite nommé grand reporter au magazine Le Point. Il poursuit alors ses activités d’écrivain, dont le style est parfois comparé à celui de Conrad et Cendrars. Depuis, il parcourt le monde entier, des États-Unis à la Chine, de l’Afrique à l’Orient qui devient sa passion.

Ses témoignages et sa dénonciation du régime des talibans et de la montée en puissance d’Al-Qaïda en Afghanistan, au Pakistan et en Asie centrale lui ont valu d’être menacé de mort. Organisateur d’expéditions et réalisateur de docimentaires, il a publié sur l’Asie centrale et la Route de la Soie plusieurs livres : Le Grand Festin de l’Orient, Le Faucon afghan, La Mémoire assassinée, La Route de la drogue.

Il a notamment écrit les biographies des écrivains et voyageurs Joseph Conrad, Joseph Kessel, Jack London, Lucien Bodard et Ella Maillart, ainsi que des romans, dont L’Enchantement du monde, Le Barbaresque, La Bataille des Anges. Il a obtenu le Prix Albert Londres, le Prix Joseph Kessel, le Prix Amerigo Vespucci, le Prix des Romancières et cette année le Prix du Livre Européen et Méditerranéen.

 

 

Le Film

   DEFI BAIKAL

     Le défi incroyable de personnes dites handicapées sur la glace du Lac Baïkal

En plein hiver, des aveugles, malvoyants et malentendants se sont aventurés sur le lac Baïkal et dans les montagnes alentour. Il ne s’agit pas d’une exploit sportif au sens basique du terme mais bien plutôt d’une aventure humaine et scientifique : démontrer que les aveugles et malvoyants peuvent aller au bout de leurs limites, prouver que rien n’est impossible, même avec un handicap, et partager une expérience inédite : la Sibérie en conditions hivernales. Une expédition inédite sur le grand lac blanc, par -20°, en autosuffisance complète, suivie par des chercheurs scientifiques de haut niveau.

Le but : démontrer que les non-voyants peuvent survivre en milieu hostile et plaider pour la cause des aveugles sur la planète.
 Ce documentaire suit le double parcours de l’expédition, sur le terrain de l’aventure mais aussi dans l’intime. Et dévoile d’incroyables cas de résilience, dans la joie et le partage, bien au-delà du handicap.

 

 Père et fils, main dans la main

Le docteur Pierre Muller, médecin urgentiste et guide de haute montagne, n’est autre que le fils de Gérard, pharmacien devenu aveugle… Le père a su transmettre le goût de l’aventure à son fils !

Pierre Muller

Gerard Muller

Fiche technique du film Le Défi Baïkal (titre provisoire)

Un documentaire de 52 mn réalisé par Olivier Weber et produit par 2Caps Production et France 3. Diffusion fin 2017

Avec le soutien de l’Insitut National de la Vision, du Centre de la Culture russe et sus le parrainage de la Société des Explorateurs Français.